Stage pour les enfants : la magie au Syndicat d’Initiative

Août 31, 2021

Les deux premières semaines du mois d’août 2021, notre bâtiment du Syndicat d’Initiative a revêtu ses plus beaux habits magiques dans le cadre du stage annuel proposé aux enfants par notre animateur Tommy, accompagné par ses aidantes Émilie, Charlotte, Lauryn et Bérényce. Le thème de Harry Potter, très cher aux yeux des jeunes et des moins jeunes, a été utilisé, mais remanié de telle façon que cela colle avec notre belle entité de Cerfontaine. Deux semaines de magies, de cours et d’aventures se dressent devant les yeux des participants.

Quatre équipes ont été formées pour créer quatre maisons : Cerfondor, Soumouffle, Serpenrieux et Senzaigle. Les 32 enfants, 16 par semaine, ont ainsi été répartis par le chapeau magique afin que les cours puissent démarrer. Les enfants, en entrant dans la salle de « l’Affûtage », transformée en salle principale du Syndicat d’Initiative de la magie de Cerfontaine, ont directement pu se mettre dans le bain de l’univers magique de Harry Potter. Une pièce décorée aux couleurs des aventures du jeune héros créé par JK Rowling avec ses bougies, ses posters fantaisie, son pupitre principal et bien entendu la petite musique d’ambiance.

Les blasons des 4 maisons

Au menu de la semaine de stage, différentes activités allant des ateliers créatifs, aux jeux, quizz, apprentissage de la magie, cuisine, mais aussi simulation de combats de sorciers dans les bois du « Tienne du Moulin. » Le tout bien réparti selon un horaire de classe afin de garder cette ambiance d’une école de sorcellerie. Les jeunes apprentis sorciers vont devoir faire preuve de courage et d’une écoute pour pouvoir apprendre à utiliser la magie.

Les enfants attentifs aux consignes.

Malheureusement, durant ces deux semaines, notre bel institut de la magie a été l’objet de l’attaque du vil démon nommé Apocalipticus qui a tenté, deux fois par jour, de venir perturber le cours de la journée. Tentant tout d’abord de manipuler l’esprit des enfants pour les forcer à se lancer des duels, cette horrible entité a également envoyé ses quatre démons à la fin des journées pour réussir ses plans. De terribles dangers qui ont ébranlé la paisible vie des jeunes sorciers.

L’un des démons devait être battu par une potion que les enfants devaient concocter avant de lui lancer dessus.

Les combats ont été violents contre ces démons, heureusement, grâce aux cours de la semaine, les enfants ont réussi à se défaire de ces attaques avec courages. Permettant alors de reprendre les différentes activités proposées par les 4 professeurs.

Après un dur duel contre l’esprit de Apocalipticus, les jeunes sorciers repartent en cours.

Bien entendu, que serait un sorcier sans sa baguette ? Pour démarrer le stage, les groupes se sont rendus dans les bois pour trouver leur bonheur, leur morceau de bois magique. Par la suite, dans nos locaux, ils ont décoré leur baguette avec de la peinture, des paillettes, et d’autres fantaisies afin que leur outil de travail soit unique en son genre. Un patronus, un esprit animal servant à protéger le jeune sorcier, a également été créé à l’aide de dessin pour guider ces enfants tout au long de la semaine dans les différentes activités.

La baguette magique, objets indissociable du magicien.

L’une d’elles a été un test grandeur nature dans les bois de Cerfontaine. La simulation de combat de sorcier. Ayant appris à maîtriser quatre sorts baser sur les éléments de la nature : le feu, les plantes, l’eau et la roche, les quatre maisons ont dû protéger leur sceau des attaques des autres sorciers. Apprenant à se faufiler dans la végétation, se cacher pour ne pas se faire repérer et mettre en place des stratégies pour attaquer les camps adverses, les jeunes sorciers se sont lancé dans une simulation de combat à laquelle ils ont pris énormément de plaisir.

Préparation du camp.
La montée est pénible vers les bois magiques.

Une autre grosse leçon a été le cours d’alchimie, une animation dans laquelle les sorciers se sont adonnés aux joies de la cuisine. La création de potions et de cookies magique a été proposée par la chef Émilie très bien aidée par les 3 autres professeurs. La potion « amortencia, » ou philtre d’amour, a été concocté par les jeunes enfants afin de faire tomber amoureux leur cible. Un filtre de vérité ou de la bière aux beures ont également été préparés durant ces activités culinaires. Tous n’ont pas apprécié le liquide, mais aucun n’a refusé de goûter à ses potions. Les cookies quant à eux ont fait des heureux tant parmi les sorciers qu’à la maison.

Durant le stage, les jeunes sorciers ont également participé au sport phare du monde magique, le Quidditch. Pour des raisons de balais en panne, il a bien entendu été impossible de faire voler les enfants. Ainsi, les matchs se sont déroulés sur le plancher des vaches. Des matchs épiques avec du suspens et de l’amusement ont animé le grand hall magique alors que les équipes, après avoir effectué 5 passes, devaient lancer la balle dans l’un des trois cerceaux. Tout ça tout en évitant les cognards lancés par les 2 équipes au repos et bien entendu le « faon d’or. » Cet artéfact magique, porté par le directeur Tommy, doit être attrapé par les enfants pour marquer un nombre conséquent de points. Bien entendu, celui-ci n’est pas facile à attraper et beaucoup s’y sont tentés sans succès.

Un rapide cours de soins aux créatures magiques et aux moldus a également été proposé. Quelques gestes qui sauvent des vies ont été montrés aux enfants attentifs. Comment faire un bon appel au 112. Comment mettre un camarade en position latérale de sécurité. Comment faire pour voir si ce dernier respire ou est conscient. Telles ont été les exercices proposés aux jeunes sorciers qui ont même reçu un petit carnet pour les aider à se souvenir. Une leçon très importante, mais qui s’est déroulée dans une excellente entente.

Différents autres ateliers plus courts comme des leçons d’astronomie, d’arithmancie, d’histoire de la magie, de botanique, de reconnaissance d’arbres ainsi que des jeux de duels entre maisons ont permis à celles-ci de gagner des points. En particulier un chouette jeu de modelage de pâte à sel qui permit aux sorciers de montrer leurs talents artistiques. Des points qui doivent, au final, désigner la maison gagnante. Sans oublier le terrible tableau des comportements qui, lui aussi, rapporte des points précieux pour la fin de la semaine. Bref, les enfants doivent être sages, écouter et surtout s’amuser.

Malheureusement, après une semaine très fatigante pour les enfants (et les professeurs) rythmée par les différentes activités, le démoniaque Apocalipticus a décidé de lancer son attaque finale. Révélant son vrai visage, Apocalipticus avait en réalité envahi l’esprit de Tommy depuis le début de la semaine. Envoûtant les 3 autres professeurs, les jeunes sorciers ont dû faire une épreuve contre leurs tuteurs de la semaine dans différentes activités allant du physique au mental en passant par de la précision et un jeu de téléportation avec des fromages à goûter. Se battre contre ses amis est déjà quelque chose de difficile, alors affronter ses professeurs a été une épreuve difficile, mais réussie pour les enfants qui ont réussi à libérer les esprits des animateurs.

Mais alors que tout semble fini, Apocalipticus a enfin décidé de se montrer avec toute sa puissance. Pour le combattre, les enfants des quatre maisons ont accepté d’unir leurs forces dans une ultime épreuve de balle aux prisonniers pour vaincre le grand méchant de l’histoire. Aidé encore une fois par les animatrices envoûtées, la lutte finale s’est terminée par un 19 (16 enfants et les 3 animatrices désenvoûtés) contre l’unique Apocalipticus Tommy. De la sueur, du courage et de la force ont été abondants durant ce combat final. Mais à force d’assauts, le grand méchant a été vaincu, l’école a été sauvée.

L’union fait la force.
Pas facile le 19 contre le seul Tommy.

Après être enfin remis de leurs émotions et l’esprit des professeurs et du directeur libéré du mal, le stage a pu se clôturer par la remise des diplômes et des souvenirs du stage. Et bien entendu, l’annonce du résultat final du stage et la double victoire de la maison de Soumouffle lors des deux semaines.

Les enfants sont ainsi partis du stage les yeux pleins d’étoiles après une semaine intensive de cours, de jeux et d’aventures.

Notre animateur tient à remercier les 4 animatrices qui l’ont aidé à mener à bien ce long stage de deux semaines, Émilie, Charlotte, Lauryn et Bérényce, mais aussi tous les enfants qui ont vraiment joué le jeu et qui ont permis à ce stage de se dérouler de la meilleure façon possible.

À l’année prochaine pour un nouveau stage…