Stage d’août 2020 : des Jeux Olympiques réussis pour les enfants

Août 25, 2020

Du 3 au 7 août dernier, l’animateur du S.I. a organisé un stage pour les enfants âgés de 8 à 14 ans, qui venaient de passer une drôle d’année, marquée par le confinement et des mois sans école : des Jeux Olympiques locaux ont été proposés afin de leur faire découvrir de nombreuses disciplines sportives. Une façon à la fois de les amuser mais aussi de dégourdir leurs jeunes jambes, tout en respectant … les règles du jeu.

Cette semaine a été couronnée de succès.

Le saut en longueur, avec quelques accommodements, a fait bouger les enfants.

Au total, près de trente épreuves attendaient les 4 équipes de 4 enfants :

— les Canassons de Leffe,

— les Marcheurs de Chimay,

— les Sauteurs de Maes et

— les Castars de Ciney.

Chaque capitaine brandissait fièrement son étendard pour soutenir ses coéquipiers : une invitation à se donner à 100% pour chacune des épreuves.

.

De beaux duels eurent lieux notamment entre l’équipe de Chimay et celle de Ciney.

En plus des traditionnelles courses et lancers du poids, les très connus foot, basket-ball ou tennis, les enfants ont pu découvrir des épreuves moins habituelles comme le volley, l’escrime, la boxe ainsi que des épreuves plus… locales comme les quilles, la pétanque et les fléchettes.

Pour finir la semaine et clôturer les jeux, un mini-marathon de marche à pied attendait les jeunes qui n’ont pas été avares d’efforts dans les bois du Tienne du Moulin.

Aurélien et Noam ont découvert — avec beaucoup de plaisir — l’escrime, un sport assez méconnu des jeunes.

Les garçons se sont donnés à 100 % à des sports plus physiques, les demoiselles n’ont pas été en reste avec des épreuves de gymnastique dont une série de figures simples à réaliser.

Mais c’est surtout dans les jeux d’adresses qu’elles étaient très performantes : fléchettes, jeux de précision, ou une variante du tir aux clays, sans fusil ni clays. Notre animateur et ses deux assistantes, Émilie et Charlotte, avaient prévu des jeux pour tous, faisant abstraction de tout favoritisme physique.

Du tir aux clays sans fusil ni clays ? Pas de soucis quand on a de l’imagination. Les filles s’y donnaient à cœur joie.

Au terme d’une semaine d’efforts physiques, de vaillance, de jusqu’au-boutisme, un semi-marathon offrait l’occasion de récolter beaucoup de points. Tous, petits et grands, se sont surpassés avec beaucoup de courage tandis que les résultats finaux s’annonçaient.

Les médailles étaient fièrement exhibées lors de la cérémonie, mais il restait à faire les comptes.

Qui des “Canassons de Leffe”, des “Marcheus de Chimay”, des “Sauteus’ de Maes” ou des “Castars de Ciney”, avait remporté ces Jeux Olympiques ?

L’attente des résultats fut longue pour nos courageux sportifs.
Le résultat final

Le calcul des points était le suivant :

*pour les compétitions en équipes      1ère  place : 4 points.

                                                         2e  place : 3 points.

                                                         3e  place : 2 points.

                                                         4e  place : 1 point.

*pour les compétitions individuelles  1ère place : 3 points.

                                                         2e place : 2 points.

                                                         3e  place : 1 points.

*pour le marathon final :                    1ère place : 40 points.

                                                         2e place : 30 points.

                                                         3e place : 20 points.

                                                        4e place : 10 points.

Les médailles furent comptabilisées pour désigner l’équipe victorieuse.

Les médailles ont alors été comptabilisées pour désigner l’équipe victorieuse.

Sont déclarés vainqueurs les “Sauteurs de Maes” avec 132 points, n’enlevant en rien le mérite des 3 autres équipes qui se sont bien battues.

Les organisateurs étaient très contents de leurs jeunes sportifs qui, dans une excellente mentalité, venaient recevoir leurs trophées sous forme de paquets de bonbons bien mérités.

Eliott, le capitaine des Sauteu’ de Maes reçoit son prix.

Une bien belle semaine sportive a animé le Syndicat d’Initiative de Cerfontaine, la salle omnisports, et le site de l’ancien terrain de football, où les enfants ont pu s’amuser tout en gardant un bon esprit d’équipe et de courtoisie.

Il n’y a pas eu de mauvais perdants pas plus que de mauvais gagnants lors de ce stage. Signalons que Chimay a d’ailleurs reçu le prix de l’équipe la plus fair-play du tournoi. Aurélien, Jodie, Timéo et Emeline (absente) peuvent être fiers de ce prix.

Chimay reçut d’ailleurs le prix de l’équipe la plus fair-play du tournoi.

Aurélien, Jodie, Timéo et Emeline (absente) peuvent être fiers de ce prix.

Enfin, Tom Salmon a reçu le prix du jeune le plus sage et le plus combatif, prouvant que ce n’est pas l’âge ni la taille qui empêche de pratiquer tous les sports.

Ce petit bonhomme de 8 ans, haut comme 3 pommes, a prouvé souvent aux plus grands que les activités étaient réalisables par tous quand on a l’envie et le courage. Bravo à lui.

Tom, le cœur sur la main, partagea son trophée avec ses coéquipiers.

Conclusion : ce stage, qui s’est déroulé sous un soleil radieux, a été une belle réussite tant par l’attitude des enfants, la bonne humeur générale et surtout l’organisation sans faille qui avait été pourtant préparée dans un délai très court.

Tommy, l’animateur du S.I., tient à remercier

*Charlotte Dumay et Émilie Houbat pour leur aide bienvenue,

*la commune de Cerfontaine pour la mise à disposition de la salle omnisports,

*ainsi que tous les enfants pour leur collaboration active.