Balade découverte : Daussois et ses voisins

Sep 14, 2021

Ce samedi 11 septembre, notre animateur a proposé sa deuxième balade découverte à Daussois. Un temps enchanteur a ainsi guidé le groupe à travers la nature du village des Malots à la découverte de sa nature et de l’histoire des villages voisins.

Le tour emprunté par le groupe.

Malgré une très maigre participation, 2 personnes, c’est avec une bonne ambiance que le groupe est parti depuis la place des Trieux où l’habituel prologue racontant l’histoire locale en dix dates clefs a été dévoilé.

Partant par la rue des Lattes, Tommy a emmené ses deux participants sur une route qui longe le grand axe Beaumont – Philippeville avant de se tourner vers un vieux sentier escarpé. Le but de ce chemin a été de montrer une très vieille croix d’occis dédiée à un Daussutois tué sur place en 1770.

Cela a également permis à notre animateur d’expliquer ce qu’était une sablonnière, étant donné qu’il y en avait une sur place à l’époque. Aimant améliorer la culture générale de son groupe, Tommy a ainsi expliqué ce qu’est du sable, son utilisation et sa composition.

Le groupe est ensuite reparti par un sentier typique en longeant le bois et s’est arrêté en plein milieu de celui-ci afin de proposer une explication sur l’histoire de la commune voisine de Philippeville. Créé de toute pièce par Charles Quint au 16e siècle, Tommy a raconté l’histoire de cette ville fortifiée qui est restée longtemps française jusqu’en 1815.

Philippeville en 1645

Le point suivant s’est fait à la porte du bois des 7 sergents, ainsi nommé à la suite de la chute d’un bombardier britannique « Lancaster » dans ces bois en 1943. Le gigantesque avion quadrimoteur revenait d’une mission de bombardement sur la Tchécoslovaquie et a malheureusement été abattu au-dessus de la région avant de terminer sa chute dans le lieu-dit « La Rosère », une zone humide. Le bombardier s’est écrasé dans le marais avant de rejoindre d’anciennes galeries de mine. L’épave reposant encore dans ces bois, servant de tombeau pour ses 7 aviateurs, les 7 sergents.

Le monument des 7 sergents

Reprenant sa route, le groupe est arrivé sur la route reliant les villages de Daussois et de Yves-Gomezée. Perdu au milieu des champs, Tommy en a profité pour expliquer l’histoire de la localité yvetoise. Unis en 1825 pour calmer des querelles, les villages de Yves et de Gomezée étaient dans le passé bien séparé. Situé sur une zone riche en fer, Yves-Gomezée est l’une des plus grandes communes de l’Entité de Walcourt et l’une des plus peuplées.

 Notre animateur est alors reparti en direction du centre de Daussois s’arrêtant en chemin pour rappeler les origines du nom du village avant d’arriver sur la place des Trieux où l’horrible incendie provoqué par les Allemands en 1914 a été abordé non sans émotion. Le beau petit village de Daussois ayant vu 26 maisons, dont le château et la maison communale, être parties en fumée.

Plan du village à l’époque avec les maisons brûlées

Enfin, pour terminer son tour, comme à son habitude, le monument aux morts a été la pierre finale d’un tour plaisant et ensoleillé.

Tommy remercie les deux participantes de sa balade et invite déjà les personnes intéressées à s’inscrire pour la prochaine balade découverte qui se tiendra à Senzeilles le 25 septembre prochain.