Balade découverte : Cerfontaine et son patrimoine historique

Mai 4, 2021

Il faisait beau ce samedi 1er mai, fête du Travail, quand notre animateur a proposé sa seconde balade découverte de l’Entité de Cerfontaine.

Cette fois-ci, c’est le village local, avec sa grande forêt, ses sources et ses pierres, qui a été l’attraction d’un tour de six kilomètres. Une promenade axée principalement sur le patrimoine local, les deux groupes de promeneurs, un au matin et l’autre l’après-midi, ont sillonné les rues du village de Cerfontaine.

Le tour suivi par le groupe.

Partant du Syndicat d’Initiative local, site de l’ancienne scierie qui profita pleinement de la proximité de l’ancienne gare de train pour tourner à plein régime, les deux groupes ont ainsi pu découvrir l’histoire de l’église locale, véritable figure de proue de la localité et dédiée à Saint-Lambert. Notre magnifique édifice, coiffé de son haut clocher octogonal à barbacane, qui fut construit en 1884 en seulement 4 années. Une construction qui ne fut pas épargnée par les débats quant à son emplacement à l’époque.

Notre belle église continuera longtemps à épater la galerie.

Juste après, le groupe a été emmené dans la rue de Senzeilles, l’ancien centre du village avec sa place du carcan, pour découvrir le site de l’ancienne église. Celle-ci étant bien plus ancienne, construite aux environs du 8e siècle, et démolie en 1891. Il n’en subsiste d’ailleurs plus qu’une croix d’occis provenant de l’ancien cimetière qui l’entourait et qui rappelle la mémoire d’un curé local décédé sur place en 1838.

Dans un passé pas encore si lointain, ce quartier de Cerfontaine était le centre du village.

Suivant la périphérie du centre de Cerfontaine, passant notamment le long de notre cimetière, où notre animateur ne manqua pas de rappeler l’étymologie pas si évidente de Cerfontaine, l’histoire d’un soldat français ayant été mortellement blessé au bout de la rue des Valizes en 1940 a marqué les esprits. L’animateur, grand passionné de la Deuxième Guerre mondiale, racontant en détail cet événement.

Le soldat André Barbereau, mort à Cerfontaine le 16 mai 1940. Photo : André Lépine

Passant par quelques curiosités du village, son trou Barbaraux, une excavation naturelle, et l’emplacement d’un ancien cimetière belgo-romain découvert en 1945 non loin de la chapelle Saint-Joseph, l’inévitable ancienne gare de train et le site de l’ancien moulin ont complété un beau tour. L’ancien moulin, déjà cité au 12e siècle, qui a été totalement rasé en 2016.

Le moulin et son étang. Photo : André Lépine

Enfin, comme à son habitude, la balade se termina par le monument aux morts de Cerfontaine élevé en mémoire des Cerfontainois tombés lors de la Première Guerre mondiale et de la Deuxième, sans oublier les victimes civiles de la barbarie nazie qui furent nombreuses durant cette horrible période de notre histoire.

Le monument de notre village avant l’ajout des 3 plaques latérales. Photo : André Lépine

Deux groupes conquis par les explications de Tommy Delloge, toujours passionné par son village et son histoire.

Un grand merci aux deux groupes présents, également à Muriel, Pascal et Marie qui ne sont pas présent sur la photo du dessus.

La prochaine balade se déroulera à Silenrieux le 22 mai. Attention, l’inscription est obligatoire. Pour cela, veuillez contacter l’animateur au 0471/011342, si possible, par message. Les groupes étant encore limités à 10. Il n’y aura qu’une balade ce samedi 22 mai, mais une deuxième séance serait possible un autre jour.